Le port du masque après le confinement

Le port du masque après le confinement

Les Français vont devoir s'habituer au masque. Depuis le 11 mai, date programmée du déconfinement progressif, le port de cette protection contre le covid-19 reste
«préférable» dans «certaines situations» afin de pouvoir sortir de chez soi.

Mais qu’est-ce qu’il en est du port du masque après cette crise sanitaire ?

Afin de respecter la protection de tous, le mode de vie des français risques de changer. Les gestes barrières ainsi que la protection dans des lieux fermés resteront gravé dans les automatismes du peuple afin de mieux se préparer à un éventuel nouveau virus. Mieux vaut prévenir que guérir !

Où faudra-t-il porter un masque ?

La première notion sera la «situation de contacts», à savoir les instants et endroits où une personne est proche d'autres, comme dans les transports en commun, sur le lieu de travail ou encore dans les magasins. Un port du masque sera donc
«préférable».

Celui-ci reste obligatoire «dans tous les transports en commun», ainsi que dans
«les taxis et les VTC qui ne disposent pas de protection en plexiglas».
Cette formalité prendra fin en même temps que le covid-19, mais par précaution, certains français adopteront la méthode «chinoise» (garder un masque le plus souvent possible pour éviter toutes maladies).

 Dans la rue ou dans les commerces, il n'y a aucune obligation. Enfin, un commerçant aura le droit de «subordonner» l'accès à son magasin au port du masque par ses potentiels clients.

Les conditions sont différentes dans le milieu scolaire. Dans les écoles, il n'est pas «recommandé» pour les élèves des classes élémentaires et n'est pas «nécessaire» pour les élèves de maternelle, précise Édouard Philippe. Le port du masque sera à contrario «obligatoire» pour les collégiens et le personnel chargé de l'éducation, dans tous les établissements ouverts. Il le sera aussi pour le personnel de la petite enfance. Cette information risque de perdurer au moins sur l’année scolaire suivante pour éviter tout risque en salle de classe, c’est la raison pour laquelle le bac 2020 à été annulé.

Rappel : le masque ne se porte pas n’importe comment, il doit suivre des directives et les consignes AFNOR, sinon il est inutile.

Où pourra-t-on se procurer les masques ?

« Progressivement, nous parviendrons à une situation classique, où les Français pourront sans risque de pénurie se procurer des masques grand public dans tous les commerces », a assuré le Premier ministre. Notre équipe fait partie des fournisseurs de ses derniers afin que vous vous protégiez.

Pourquoi acheter notre masque ?

Tout d’abord, notre masque est un masque fabriqué en France, un masque donc de qualité fait en coton et réutilisable. Notre masque est lavable (10 fois) et il respect les normes de sécurité (confirmé par la direction générale de l’armement).

La majorité des revenues générés par ces masques seront reversé à Protège ton Soignant et causes défendant la population contre le virus.
Pour finir, je dirai que le réel point fort de notre masque à été de réussir à mêler le confort ainsi que la protection.

Achetez nos masques de protection coronavirus 

 


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés